Erosion Numérique

Projet en cours de réalisation, 2022

Par définition, la numérisation est la conversion des informations d’un support, limitée par la résolution maximum de l’outil de numérisation.
L’installation Erosion Numérique questionne la numérisation générale (archives, bibliothèques, musées…) liée à l’évolution des technologies de stockages et/ou de création.
La rencontre de deux rudiments diamétralement opposés provoque ici une visualisation d’un possible. Les numérisations successives liées au protocole de création imitent donc la répétition de frottements de l’érosion naturelle ; la perte de matière devient donc visible.

Protocole de création :
Phase 1 : Numérisation d’une sculpture existante
Phase 2 : Impression du fichier 3D à l’aide d’une imprimante 3D
Phase 3 : Scanner l’impression réalisée en Phase 2
Phase 4 : Répétition des Phases 2 & 3 jusqu’à obtenir un résultat visuellement cohérent.

Maquettes
Phase 2 en cours de réalisation

Partenariat de co-production sur la série Venus : Cosmyx3D

Kneeling Persian Print 1

L’installation Erosion Numérique questionne sur la sur-numérisation générale (archives, bibliothèques, musées,…) liée à l’évolution des technologies de stockages et/ou de création.
Chaque étape de numérisation implique une perte de données par rapport au fichier source scanné.
Cette perte est accentuée par la limite de précision des outils de reproduction.
En répétant ce procédé on obtient un nuancier qui exagère les pertes d’informations successives, et on réalise ainsi une projection de ce qui pourrait en découler.

Contact


Publié

dans

par

Étiquettes :